Lucioles

« Résumé de l'épisode précédent ; il y a cette femme qui a cassé son talon et oublié le chou-fleur. Elle est reparti au marché et comme c'est là où nous finirons notre balade, sans doute allons-nous la recroiser. En même temps, on ne sait pas qui elle est, on ne sait même pas où elle habite. Elle-même ne sait pas où elle habite ! Notez ça peut arriver à tout le monde. Habiter ! Habiter ! Habiter le monde, habiter son corps, c'est toute une affaire... Ça ne se résume pas en une phrase... »  - Texte de la causeuse - Expérimentation publique - Cité Cochennec - 22 juillet 2020

Crédit photo : Suzane Brun

IMG_1723.jpg
IMG_1791.jpg

Au début, il y a des poèmes d’Aimé Césaire, des rencontres artistiques dans les quartiers d’Aubervilliers, il y a des consolations théoriques et des admirations de terrain. Il y a aussi l’envie d’élargir le cercle des allié.e.s. Depuis plusieurs années que nous intervenons en pied de cités, l’envie de faire communiquer différentes rues s'impose. Mais comment s’affranchir des cases auxquelles chacun est assigné ? Comment aspirer à la transformation avec des rêves formatés ? Comment trouver un espace de résistance, une capacité d’action avec une intimité construit par des structures qui verrouillent nos représentation du monde ? Comment se rencontrer ? Ce sont nos intimités que nous voulons convoquer; nos intimités, fruit de nos collectivités, qui sous-tendent profondément les actions que nous menons dans et sur ce monde. Et quel terrain plus adéquat que la rue - tout à la fois lieu de rencontres et d'exhibition de carapaces - pour mettre en jeu cette relation où s'entremêlent intime et politique ?

DISTRIBUTION

 

Jeu théâtral, marionnettique et dansé : Olivier Boudrand, Johanne Gili, Bérangère Roussel

Musique en direct : Perrine Arnaud, Karim Kasmi, Bastien Lacoste

Créations plastiques et marionnettiques : Chloé Buca, Sarah Letouzey

Construction : Yoann Cottet

Texte pluri-modal et multi-autoral : d'après des ateliers d'écriture, d'après Calendrier Lagunaire d'Aimé Césaire, d'après des recherches au plateau, écrits et assemblés par Johanne Gili et Olivier Boudrand

INFORMATIONS

Spectacle tout public 

Création : 2021

À partir de : 6 ans

Durée : modulable

Avec le soutien dela Villa Mais d’Ici dans le cadre du dispositif de l’aide à la résidence de la DRAC-idf ainsi que par la Ville d’Aubervilliers et l’Espace Renaudie dans le cadre d’une résidence territoriale subventionnée par la Région IDF. Les laboratoires de créations participatifs 2019 et 2020 ont été subventionnés par la DRAC idf, l’ANCT préfecture du 95, la Ville d’Ermont et le département du Val d’Oise.

Lieux d'expérimentations publiques : Aubervilliers ; parvis de la mairie, marché du Montfort, Cité Cochennec, cour du lycée d'Alembert - Ermont ; centre socio-culturel des Chênes, Parc de la Mairie d'Ermont, Place Libre à Montreuil

Nous y sommes passé : aux Nocturbaines avec le cirque électrique, Square Marmottan à Saint-Ouen et rue des Fillettes à Saint-Denis avec la Fabrique des Impossibles,au festival des murs à pêches à Montreuil, au Barak Festival à Corbeil-Essonnes

Crédit photo : Suzane Brun

"Portraits de femmes éclairées à la Luciole" avec La Fabrique des Impossibles

Saint-Ouen (93), février à juin 2021

Crédit photo : Suzane Brun

siteon0.png
logo drac transp.png
logo auber transp.png
logo-idf-2019_0_edited.png
1200px-ANCT_Logo.svg.png
1200px-Logo_Val_Oise.svg.png
Logo ermont transp.png